Bellagio Cup jour 2

Les stacks de 45,000, les niveaux de 90 minutes et les blinds n'avaient plus d'importance. Pour le Jour 2 de la Bellagio Cup, les 322 joueurs n'avaient plus de problème à mettre all-in rapidement et souvent.

 

 

 

Au premier niveau seulement, presque 60 joueurs ont été éliminé, et un peu plus tard, la totalité des participants n'avaient aucun problème pour rentrer dans le Fontana Lounge.

À la fin des cinq niveaux, il ne restait plus que 124 joueurs, à seulement trois tables de l'argent.

Parmi tous les joueurs éliminés, Doyle Brunson, qui a été éliminé lors de cette main : Tom Dwan relance et est call par trois joueurs, Brunson en hijack, Javed Abrahams en cutoff et le small blind.

Le flop arrive K 6 5  et le small blind mise 6,000. Tom Dwan call et Brunson met all-in pour 30,000. Abrahams réfléchit pendant une minute, puis après avoir demandé au joueur à sa gauche combien il avait, place une pile de jetons bleus au milieu de la table. Le small blind et Dwan se couchent. Abrahams et Bruson montre leurs cartes :

Abrahams: 5 5

Brunson: A 10 

Après avoir montré sa main, Brunson a dit au small blind qu'il aurait préféré call. Le turn et la river étaient J  et 2 , ce qui n'aidait pas Brunson, et il a été éliminé. Abrahams est le nouveau chip leader avec 360,000 et il continue sa montée en puissance face à Dwan : Dwan relance en early position, et Abrahams call au bouton. Le flop arrive K 9 8  et Dwan check. Abrahams mise et Dwan call. Le turn amène 4  et Dwan check encore une fois. Abrahams mise 16,000 et est call rapidement. Dwan check le 8  sur la river et, après quelques instants de réflexion, Abrahams mise 36,000. Dwan a réfléchit, grimacé, puis il a finalement call. Abrahams montre 7 6  pour une couleur et Dwan muck. Abrahams a maintenant près de 440,000, excellente journée pour lui et très belle prestation.

D'autres joueurs ont bien réussi leur journée, comme Philippe Rouas qui a doublé face à Steve Gross. Gross relance 4,300 en early position et Rouas relance à 14,300, mais a rencontré de la résistance lorsque Grosse relance jusqu'à 43,000. Rouas a mit all-in, pour 178,500. Gross call et montre K K  contre le Q Q  de Philippe Rouas. La dernière carte et le board n'ont pas aidé Gross, et il ne lui restait plus que 61,000 avant la pause. De son côté, Rouas double jusqu'à 400,000.

Le jeu reprendra demain à midi pour la suite de cette Bellagio Cup.