Ils étaient 39 au départ de ce day 3, à Copenhague, suite à l'élimination exceptionnel de 2 joueurs au même moment la veille.
Parmi ces 39 participants (qui, rappelons le, sont tous "in the money"), on retrouvait Lucas Pagano (PokerStars), Alex Kravchenko (Russe, vainqueur d'un bracelet WSOP 2007 ..

Ce dernier se trouve assez rapidement engager dans un coup décisif. Suivant 2 tapis avec QQ, face à Soren Jensen qui détient KK et Sigbjorn Mortueit avec AK. Le tableau affiche 10 8 J J A et offre la victoire à Mortueit (qui triple son tapis), handicapant gravement celui de Kravchenko. Celui-ci sera éliminé peu de temps après, alors que Jensen se hissera jusqu'à la table finale avec son petit tapis.

Lucas Paganos, quant à lui, sortira sur un coup un peu moins orthodoxe.
En bataille de blinde, Paganos relance en small blind et est payé par Slotboom en big blind.
Le flop affiche Qd 3d 6s. Check des deux adversaires. La turn affiche 8h. Paganos envois son tapis et après maintes réflexion, Slotboom paye, retournant Q2 pour top pair, Lucas Paganos quant à lui retourne 10d6d pour un tirage couleur et une middle pair.
Ne touchant aucun de ses out lorsque le 2h sort à la river, le représentant PokerStars sort à la 27ième place.

©Neil Stoddart

A noté aussi, l'ascenssion de Timothy Vance qui avait débuté la journée avec 8 jetons pour finir en imposant chipleader. Cette main sera décisive pour lui, avec un énorme pot. Kristian Petersen envoi le tapis après une sur-relance de son adversaire. Vance réfléchit et, comme à son habitude, fait un long monologue sur oui ou non caller ce pot énorme. Finalement il lache un "je te vois sur AK, je peux pas ne pas payer" et paye, retournant 99 contre, effectivement, AK chez son adversaire. Ses 9 tiennent et le propulsent chipleader.

La bulle de la table finale (qui compte, rappelons-le, 8 joueurs) se tiendra en la personne de Johan Lund qui suite à un call désespéré avec KJ contre les AA du français Nicolas Dervaux se trouve en mauvaise position. Il se fera éliminé par Daniel Ryan qui craquera ses AA grace à une couleur backdoor. Johan Lund est donc éliminé à la 9ième place.

Voici donc les 8 finalistes, ainsi que leurs position en jetons:

Siège 1 Rasmus Hede Nielsen Denmark 789,000
Siège 2 Timothy Vance USA 1,408,000
Siège 3 Daniel Ryan USA 557,000
Siège 4 Patrik Andersson Sweden 283,000
Siège 5 Simon Dørslund Denmark 267,000
Siège 6 Nicolas Dervaux France 336,000
Siège 7 Søren Jensen Denmark 500,000
Siège 8 Magnus Hansen Denmark 458,000

Remarquons au passage que c'est la 4ième fois d'affilé qu'un français se trouve en table finale d'un EPT !