Mise en Situation 9
Vous êtes sur le tournant avec Jack S, TS. Sur un flop de 6S, 8S, 7H, trois adversaires ont suivi la mise du joueur à la grosse blind, et vous en avez fait de même du bouton. Le pot contenait alors 52$. Le As est tombé au turn, et la grosse blind a misé de nouveau. Ensuite, un joueur s’est couché, un autre a relancé et un autre a sur-relancé. C’est a vous, et il vous en coûte 30$. Quel est votre jeu?

Réponse :
Avec un tirage il faut de nouveau compter les cotes du pot et déterminer si l’on se retrouve dans une situation profitable ou non. Il y a dans le pot 52+10+20+30112$. Il vous en coûte 30$. Les cotes du pot sont donc de 112 :30 donc de 3,7 :1. Compte tenu que vous êtes a 4,1 :1 de faire votre couleur sur la rivière, vous devriez coucher votre main. Il est vrai qu’un 9 vous donnerait également une suite et pourrait donc ajouter des possibilités a votre main la rendant profitable, mais le poker est un jeu situationnel. Il faut toujours considérer le déroulement de la main et essayer de déduire logiquement les mains possibles de vos adversaires avant de se donner autant de chances de gagner.

Ici, trois joueurs sont intéressés par ce tableau. Et tel que mentionné dans la dernière mise en situation, une relance au turn est un signe de force. Avec autant d’action on peut supposer que vos adversaires ont des mains très fortes comme un brelan, deux paires, une suite ou un as et une autre carte de pique. Autrement dit, votre tirage couleur peut facilement être dominé par un meilleur tirage couleur, comme un AS, 3S. De plus, même si un 9 vous donnait une suite, avec un tableau de 6789, il est probable que vous ayez a séparer le pot avec au moins un autre adversaire qui a un T dans sa main. De plus, l’un d’eux pourrait avoir 9T déjà réduisant le nombre de 9 dans le paquet. Finalement, si l’un des joueurs a un brelan ou deux paires, le 7S compléterait un full.

De plus, il faut aussi considérer ce qui pourrait se checker après que vous ayez callé le 30$. Si un joueur sur-relance encore, ce qui très probable, cela coupera vos cotes et rendra la situation encore plus négative. Il faut donc tout considérer avant de prendre une décision. Les cotes dictent votre jeu en premier lieu. Ensuite, il faut logiquement analyser la situation et ajuster son jeu compte tenu de tous les éléments. C’est la base du poker. Il faut comprendre ces concepts pour jouer du poker gagnant.


Ce genre de situation survient souvent. Au flop, vous aviez les cotes pour tirer une carte mais au turn, l’action fait en sorte que votre tirage n’a plus qu’une espérance négative. Cela survient fréquemment lorsque vous avez un tirage dans le >, comme avec un JT sur un flop de K93 par exemple. Vous avez souvent les cotes pour tirer une carte au flop et tenter de toucher une dame, mais au turn les cotes ne sont plus là et vous devez vous coucher.

Mise en Situation 10
Vous êtes sur la rivière avec King D, Queen D. Vous avez suivi une mise au flop et au turn sur un tableau de AC, 9D, 5D, 6H, Il y a 55$ dans le pot. Sur la rivière, le K + tombe et votre adversaire mise de nouveau. Quel est votre jeu?

Réponse:
Le jeu sur la rivière est assez simple habituellement. Au limit, le pot est habituellement trop gros pour justifier de coucher une main qui a moindrement une chance de gagner. Ici, il y a 65$ dans le pot compte tenu de la mise de votre adversaire. Il vous en coûte 10$. Vous avez donc une cote du pot de 6,5 :1. Transformé en pourcentage, cela donne 13,3% (1/7,5). Autrement dit, si vous pensez avoir plus de 13,3% de remporter la main, il faut égaliser la mise, parce que vous faites un call profitable.

Ici, à moins de jouer contre un > qui ne misera qu’une excellente main, il faut probablement caller. Bien que les chances soient bonnes que votre adversaire ait une paire d’as ou mieux, il pourrait aussi avoir un tirage rate, ou une main comme une plus petite paire. Il vaut mieux perdre 10$ si vous vous trompez, que perdre le 65$ dans le pot si vous couchez la meilleure main.

A la rivière, lorsque vous avez d’aussi bonnes cotes du pot, il est rarement stratégique de se coucher si votre main peut gagner. Il ne faut pas s’emporter avec ça et tout égaliser peu importe l’action et votre main. Mais Si vous avez une main décente, alors vous devriez suivre une mise la plupart du temps.