La politique protectionniste de la France concernant le jeu d'hasard en ligne sera être poursuivre en justice à cause d'un verdict transmit le mois passé par sa propre Cour de Cassation.
La cour a renversé une décision que a banni un compétiteur Maltais qu'offre les jeux d'hasard en ligne lié avec les courses hippiques en France.

Ca fait peut être un an pour connaître le destin final de la société Maltaise "Zeturf" comme il y aura une nouvelle audition. Mais sans doute que la décision prise par la cour la plus haute en France aura des conséquences immédiates pour les actions judiciaires historiques contre les compétiteurs des jeux d'hasards en ligne et les actions de l'Union Européen contre la France.