Devilfish est un grand joueur de hold’em pot-limit et no limit, joaillier originaire de Hull, Royaume-Uni.

Il a remporté nombre de titres dans ces deux spécialités en Europe et aux Etats-Unis. Devilfish réussit en relançant avant le flop sans rien en main ou presque. Il peut avoir 7-4 dépareillés ou 5-2 dépareillés, il réussira presque toujours à ouvrir et à vous faire passer au flop, que celui-ci vous arrange ou non. Cela donne l’occasion aux autres de passer et donne à Devilfish sa deuxième occasion de gagner le pot avec une ouverture ou une relance. (Sa première occasion était avant le flop.)

Il est très bon dans le décryptage des adversaires, et c’est une chose que tous les grands joueurs de hold’em no limit ont en commun. Ils considèrent tous que le bon décryptage des autres joueurs est un ingrédient essentiel.

Si vous touchez quelque chose et si vous suivez Devilfish au flop, le coup vient juste de commencer. S’il pense que vous allez passer avant de risquer gros sur la turn, il ouvrira gros sur la turn pour essayer de vous bluffer. S’il pense que vous passerez face à une relance qui l’oblige à faire all-in, il risquera son tournoi et le fera. De même, il relancera de votre tapis s’il pense qu’il a la meilleure main. Cette pression constante est aussi l’apanage de Men “The Master” Nguyen, Erik Seidel, Layne Flack, John Bonetti, et de bien d’autres grands joueurs de tournoi hold’em no limit. J’ai déjà joué de cette manière moi-même, mais une fois que mes adversaires ont commence à venir me voir plus souvent, j’ai décidé de ne leur montrer que des grosses mains. S’ils se préparent à venir vous voir, préparez-vous à les écraser à l’abattage.

Si Devilfish gagne quelques pots avant le flop, quelques pots au flop et quelques pots en fin de coup avec un bluff, c’est lui qui mènera la danse. C’est une bonne théorie de jeu en hold’em no limit, mais elle peut être désastreuse si elle est mal appliquée. Vous pouvez bluffer au mauvais moment et perdre une quantité de jetons très rapidement. Comme toutes les bonnes théories de hold’em no limit, si vous l’utilisez bien, vous construirez des tapis impressionnants, mais si vous l’utilisez mal, vous chuterez aussi rapidement.

DEVELOPPEZ VOTRE PROPRE STYLE

Quelles tactiques allez-vous adopter? Mon conseil est de prendre ici et là ce qui peut vous réussir, et de concocter ainsi votre propre façon de jouer au hold’em no limit. Des personnes essaient de jouer comme moi ou comme Huck Seed ou d’autres joueurs importants, comme T. J. Cloutier. C’est généralement une erreur car ceux qui s’y essaient s’éloignent de leurs propres atouts, et ils ne sont pas assez a l’aise dans ce style de jeu qui n’est pas le leur pour obtenir les résultats escomptés. Au fur et a mesure que vous construirez votre style, débarrassez-vous des tendances qui ne fonctionnent pas et ajoutez des éléments qui font le succès des grands joueurs ou lisez des chapitres comme celui-ci, mais allez-y lentement Veillez a ce qu’un changement dans votre façon de jouer vous soit profitable avant de vous commettre pendant une longue période.

Par-dessus tout, veillez a aimer le hold’em no limit. Sinon, quel est l’intérêt ? Seulement quelques joueurs peuvent gagner sur le long terme dans ce jeu, aussi vaut-il mieux aimer le voyage.