PokerStarsLa salle de poker en ligne PokerStars a récemment dévoilé son plan ayant pour objectif de protéger l’argent de ses joueurs, et a d’ailleurs demandé l’adoption de standards européens pour le jeu en ligne. Explications.

 

PokerStars fait en fait appel à un tiers, une entreprise anglaise appartenant à IFG Group, afin de superviser les fonds de ses joueurs en France. Ce nouveau plan s’appui sur les régulations qui ont permis d’assurer les fonds de millions de joueurs depuis 2005.

Le PDG de PokerStars, Gabi Campos, a en effet déclaré que la sécurité et l’intégrité des comptes joueurs sont fondamentales pour le succès de l’industrie. PokerStars travaille d’ailleurs activement avec les gouvernements en Europe, notamment en France, en Belgique, en Espagne et en Italie, et a pour objectif d’établir des standards européens similaires dans tous les pays.

Si un joueur rencontre un problème avec l’opérateur, il peut directement contacter l’entreprise tierce pour un recours. Les fonds seront donc régulés par une entreprise agréée par la FSA (autorité financière du Royaume-Uni), et directement déposés sur des comptes régulés ayant un solde au moins égal aux montants dus aux joueurs.

Campos a ajouté : « Nous avons développé une structure unique idéale pour les nouveaux marchés. Nous espérons que toutes les autorités responsables insisteront afin que les entreprises de jeu gèrent les fonds des joueurs sur des comptes indépendants et isolés. »

On ne peut que saluer l’initiative de PokerStars, qui met tout en œuvre pour que les joueurs ne soient plus les victimes de salles peu scrupuleuses, notamment suite au Black Friday et à l’affaire Full Tilt Poker.